Rechercher

Nuisance sonore : Ennemi de la performance

En finir avec les nuisances sonores au travail

LE CERCLE - Le bruit au travail gêne six Français sur dix et ferait perdre 30 minutes de productivité par jour aux salariés. Pour Clara Getzel, directrice générale de Kandu, des solutions existent pour réduire les nuisances sonores. Même au bureau !


Aménagement acoustique Gotessons :

Certains bruits y deviennent en effet de réelles nuisances au quotidien. Conversations téléphoniques ou entre collègues, photocopieurs et imprimantes, isolation phonique insuffisante de l’extérieur ne font que s’additionner. Si elles ne portent pas atteinte aux capacités auditives, ces nuisances sonores peuvent avoir un impact non négligeable sur d’autres aspects de la santé des salariés. De nombreuses études ont en effet démontré le lien entre bruit et troubles du sommeil, stress, fatigue, hypertension, ou encore aspects cardio-vasculaires.


Les conséquences des nuisances sonores peuvent ainsi être multiples et variées pour les salariés et, par ricochet, leur entreprise : baisse de l'efficacité et des performances, mais aussi absentéisme et turnover qui grimpent en flèche.

Certains chiffres devraient alerter les entreprises. 21 % des salariés français, soit 6 millions de personnes, perdent plus de 30 minutes de productivité par jour à cause des nuisances sonores, d'après un autre sondage Ifop (2016). Leur efficacité au travail est également concernée : une étude a en effet démontré qu’une perte de mémorisation de 66% est constatée dans un environnement bruyant et, a contrario, que les performances de calcul augmentent de 20% dans un environnement calme («British Journal of Psychology», 1998).


Aménagement des bureaux


Bien sûr, les entreprises pourront encourager leurs salariés à s’équiper de protections auditives ou à s’isoler lors de leurs conversations téléphoniques. La véritable transformation doit néanmoins venir de la façon même dont les bureaux sont conçus, aménagés et équipés.


L’amélioration du confort acoustique des bureaux ne nécessite pas nécessairement de lourds travaux et des mois de chantier. Il existe aujourd’hui de nombreuses solutions, simples à mettre en œuvre et peu onéreuses, pour isoler acoustiquement le sol, les murs et les plafonds, en toute discrétion et surtout en toute efficacité.


Les nuisances sonores dans les bureaux proviennent généralement de deux problématiques principales. En premier lieu, la réverbération acoustique, soit la persistance du son après l’interruption de sa source, peut facilement être combattue grâce à des toiles tendues, des panneaux d’isolation, des dalles de plafond ou des baffles acoustiques. Et lorsqu’un problème de propagation du son d’un bout à l’autre d’un espace est identifié, les cloisons acoustiques fixes ou mobiles pourront entraver la circulation du son.


Au-delà de protéger la santé de leurs collaborateurs, les entreprises ont tout intérêt à s’intéresser et à s’investir dans la réduction des nuisances sonores sur les lieux de travail. En satisfaisant au confort et à la santé des collaborateurs, elles favorisent également leur image, leur attractivité en tant qu’employeur, leur productivité et leur performance.


Quelques illustrations de nos solutions




Source : Journal Les Echos - https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/en-finir-avec-les-nuisances-sonores-au-travail-1140922 Crédit photo : AZERGO - Gotessons

6 vues0 commentaire